Empire des Dragons
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gamma Ray [power/speed métal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Gamma Ray [power/speed métal]   Lun 14 Avr - 8:01



Gamma Ray - "Send Me A Sign"


free music


Pays d'origine : Allemagne

Genre(s) : Power/speed métal

Année d'activité : Depuis 1988

Site internet : http://www.gamma-ray.com/

Membres :
* Kai Hansen : guitare, chant
* Henjo Richter : guitare
* Dirk Schlächter : guitare, puis guitare basse
* Dan Zimmermann



En 1989, Kai Hansen décide de quitter le groupe Helloween, en pleine tension avec son label, pour monter son propre groupe, Gamma Ray.
Il s'entoure pour l'occasion de Ralf Scheepers au chant, Uwe Wessel à la basse et Mathias Burchardt à la batterie.
Sur le premier disque du groupe sorti en 1990, "Heading for tomorrow", Dirk Schlächter et Piet Sielck font des apparitions en tant qu'invités.

Le premier album est très proche de la production de Helloween de l'époque ("Keeper of the Seven Keys part I & II"), à la fois musicalement et en ce qui concerne la structure : une courte introduction musicale, une ballade au milieu de l'album, et une composition longue en fin d'album.
Par ailleurs, Kai Hansen échange des private jokes avec ses anciens collègues, sur la présence de papier hygiénique dans les toilettes des hôtels de tournée, dans les crédits de leurs albums ("Heading For Tomorrow" pour Gamma Ray, "Chameleon" pour Helloween).
Le style se détachera de celui de Helloween au fil des albums.

Puis Uli Kusch remplace Mathias Burchardt et Dirk Schlächter devient guitariste officiel du groupe.
Ils enregistrent ensuite "Sigh No More" qui sort en 1991.
Ce disque s'éloigne du style de Helloween ; en effet la couleur de cet album est plutôt sombre, lié au conflit de la guerre du Golfe, qui a certainement beaucoup marqué Kai Hansen au moment de l'élaboration des textes.
Le troisième album, "Insanity And Genius" sort lui en 1993.
Uli Kusch et Uwe Wessel quittent le groupe à ce moment et sont remplacés respectivement par Thomas Nack et Jan Rubach.

Après les tournées qui s'ensuivent, l'éloignement de Ralph Scheepers (résidant à Stuttgart, les autres membres de Gamma Ray étant originaires de Hambourg) et sa candidature pour succéder à Rob Halford au sein de Judas Priest amène, en concertation collégiale, au départ du vocaliste qui fait maintenant les beaux jours de Primal Fear.
Il est remplacé par Kai Hansen lui-même, comme au temps du "Walls of Jericho" de Helloween.
Sort ainsi en 1995 le concept-album "Land Of The Free" où Michael Kiske, alors récemment débauché de Helloween, fait une apparition sur le morceau "Time To Break Free" notamment ainsi que Hansi Kürsch, la voix de Blind Guardian sur plusieurs titres notamment "Farewell".
S'ensuit une tournée qui mène à la sortie de l'album live "Alive '95" en 1996 où le groupe revisite des classiques de Kai Hansen de l'époque Helloween notamment "Future World" et "Ride The Sky" dans des versions survitaminées.
Jan Rubach et Thomas Nack quitteront le groupe à l'issue de cette tournée et Dirk Schlächter retournera à la basse, son premier instrument.
Le groupe accueille alors Henjo Richter à la guitare et Dan Zimmermann à la batterie en son sein.
C'est avec ce line-up que le groupe sortira "Somewhere Out In Space" en 1997 et "Power Plant" en 1999.

À partir de "Somewhere Out In Space", le style graphique des couvertures commence à s'unifier.
On retrouve Fangface, la mascotte des premiers albums de Helloween (dessinée par Uwe Karczewski), avec une thématique récurrente de science-fiction mêlée de mysticisme égyptien (pyramides) et Illuminati, que l'on retrouve dans les paroles.

Le groupe sort en 2000 le double-album "Blast From The Past", composé pour moitié d'un florilège (best-of) des albums "Land of the free", "Somewhere out in space" et "Powerplant" remasterisés pour l'occasion et pour autre moitié d'un florilège original où le groupe ré-enregistre des morceaux plus anciens afin de réactualiser leur production (les morceaux de "Land Of The Free" passent également cette cure de jouvence) et de permettre à Kai d'assurer le chant.
Viendra ensuite en 2001 l'album "No World Order"! qui propose des morceaux plus agressifs et avec un son plus « lourd », inspirés de Judas Priest et des autres idoles 80's de Kai et ses sbires.

Le groupe décide ensuite d'assurer une tournée particulière, en interprétant des morceaux moins joués en concert.
Deux concerts de la tournée seront enregistrés et donneront le double-album "Skeletons In The Closet" sorti en 2003.

Gamma Ray doit ensuite faire face à divers problèmes personnels (divorces) et surtout à la vente des locaux abritant les Hansen studios à Hambourg.
Tous ces soucis logistiques, qui amènent notamment le groupe à mixer son prochain album au Finnvox Studio d'Helsinki, connu pour son travail pour Stratovarius, Sonata Arctica et Children of Bodom.
"Majestic" qui marque les 15 ans du groupe, sort fin 2005 et montre un Gamma Ray en rogne et plus dark qu'il ne l'a jamais été (à part peut-être sur "Sigh No More"), en témoigne l'ouverture fulgurante de "My Temple", et où Dan Zimmermann se taille la part du lion au niveau composition.
Et "Fight", signé Henjo Richter, et bien le seul morceau "happy" de cet album qui montre toutefois un visage intéressant ("Condemned To Hell", "Blood Religion") et comme "No World Order"! des références aux influences du groupe (Megadeth et Iron Maiden surtout).

La sortie d'un DVD intitulé "Hell Yeah! The Four Awesome and the Finnish keyboarder…" est annoncé pour 2007 mais se voit reporté à début 2008, quelques mois après que les Rays nous ai dégainé un "Land Of The Free II" pas piqué des vers où Kai Hansen reprend la main en signant ou co-signant la quasi-totalité des titres laissant aux autres des miettes mais dont s'extraient sans problème "Rain" (Henjo Richter) et surtout "Empress" (Dan Zimmermann) avec ses relents de "Princess Of The Dawn" de leurs ancêtres de Accept.
Le Heavy rempli d'énergie positive, dixit Kai Hansen, est de retour en force avec cet album qui tient sans problème la comparaison avec le premier volet sorti douze ans plus tôt.

Article de Wikipedia, plus d'info cliqué ici



Discographie :

* Heading For Tomorrow (CD - 1990 )
* Sigh No More (CD - 1991 )
* Insanity And Genius (CD - 1993 )
* Power Of Metal (Split - 1993 )
* Land of the Free (CD - 1995 )
* Alive 95 (Live - 1996 )
* Somewhere Out In Space (CD - 1997 )
* The Karaoke Album (Compile - 1998 )
* Powerplant (CD - 1999 )
* Blast From the Past (Compile - 2000 )
* Singles Collection (Compile - 2000 )
* No World Order! (CD - 2001 )
* Skeletons In the Closet (Live - 2003 )
* Majestic (CD - 2005 )
* Land of the Free II (CD - 2007 )
Revenir en haut Aller en bas
 
Gamma Ray [power/speed métal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Power Speed Agility racing
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» [Lego] Review Power Miners : Cristal King
» [Comics] Battle for Power : Comics n°14
» AT 43 : LA STATUE DE GAMMA 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire des Dragons :: Bistrot de l'alliance :: Musique-
Sauter vers: